mardi 19 novembre 2013

Piégées dans un cycle de violence sans fin - le calvaire des femmes et des jeunes filles du Darfour



Par Manar Idriss, spécialiste du Soudan au sein d'Amnesty International

Après avoir passé plus d'une semaine dans l'est du Tchad, en novembre, à interroger des Darfouriens dans deux camps de réfugiés, j'ai réalisé que la dernière vague de violences au Darfour avait provoqué l'arrivée massive de nouveaux réfugiés au Tchad. Il était en particulier bouleversant, même si ce n'était pas surprenant, de constater la manière dont ces violences avaient touché les femmes et les filles, non seulement au Darfour mais aussi durant leur périlleux voyage vers le Tchad.